Archives par mot-clé : chateau

Monsieur Jean Quéré, Moniteur de colonie pendant la guerre – Château de la Michaudière prés de la Ferté Alais

Bonjour, voici un album-photo souvenir sur mon père né en 1926. Jean Quéré a été moniteur à la Colonie de la Michaudière en 1943, 1944 (4 photos) et 1946 (4 photos).

Mon père, Jean Quéré aura une médaille en métal au cours de l’année 1943.

medaille-jean-quere

Les photos concernent surtout le personnel encadrant et quelques enfants et mon père qui a une vingtaine d’années.

jean-quere-chateau-de-la-michaudiere-ferte-alais-guerre-1944

jean-quere-chateau-de-la-michaudiere-ferte-alais-guerre-1944

Je me fais un plaisir de vous envoyer les copies de ces documents, si cela vous intéresse.

jean-quere-chateau-de-la-michaudiere-ferte-alais-guerre-1944

jean-quere-chateau-de-la-michaudiere-ferte-alais-guerre-1944

Surtout, ne vous sentez obligé de rien; il me plaît de les partager avec vous, en mémoire de mon père.

jean-quere-chateau-de-la-michaudiere-ferte-alais-guerre-1944
Les Condors Juillet 1944

 

jean-quere-chateau-de-la-michaudiere-ferte-alais-guerre-1944jean-quere-chateau-de-la-michaudiere-ferte-alais-guerre-1944

Merci à Monsieur Pascal Quéré, et puis je m’aperçois… qu’au verso de cette photographie, figure le nom de Monsieur RAQUIN… Or, justement, Monsieur Claude P. m’avait fait un commentaire – voir ci-dessous – et donnait des informations sur Monsieur RAQUIN que la Gestapo allemande avait arrêté, hélas.

Partager des souvenirs, c’est retrouver des vies,  des visages comme celui de Monsieur RAQUIN. Merci

jean-quere-chateau-de-la-michaudiere-ferte-alais-guerre-1944

jean-quere-chateau-de-la-michaudiere-ferte-alais-guerre-1944

Salutations. Bravo pour votre blog passionnant.

Pascal Quéré

 

Ainsi, Les enfants du cinéma partaient pour le château de La Michaudière, près de La Ferté Alais.

chateau-de-la-Michaudiere-La-Ferté-Alais
Château de la Michaudière

 

Certains se souviennent, comme Monsieur Claude P.  qui témoigne :  “Pendant la guerre notre père travaillait dans le cinéma et avec avec mon frère nous avons passé plusieurs mois au château de la Michaudière nous avions école le matin et jeux de plein- air l’après midi, les monos étaient supers, que des sportifs de haut niveau, nous avions une vie tellement saine que sur plus de 200 enfants il n’y avait presque pas de malade.

Par contre, je ne vois pas le nom du chef Raquin (nous le connaissions que sous ce nom) parmi les victimes des allemands, il fut arrêté devant nous par la Gestapo et nous n’avons plus jamais eu de nouvelles“.

 

Sources:

Monsieur Pascal Quéré – Crédit photographies

Image INA château de la Michaudière à La Ferté Alais

lafertealais.com©juillet2020