prosper-galerne-le-marche-aux-oies

Prosper GALERNE

Prosper GALERNE (1836 – 1922) est un peintre de paysages,

Prosper Galerne est né à Patay (Loiret) le 28 avril 1836.

prosper galerne histoire de la ferté alais par philippe Autrive

Prosper galerne est fils de Jacques Madeleine GALERNE, d’origine Percheronne, berger dans une grande ferme de la Beauce et d’Aimable Désirée MARTIN.

Charles Fieffe de lievreville
Général de Lievreville

Prosper GALERNE, gamin, fut lui-même berger à Montmirail dans la Sarthe, avait du talent pour la peinture, et c’est ainsi qu’il attira l’attention du général de Lièvreville (1794-1880) qui le prit en charge et l’emmena à Paris.

Prosper galerne histoire de la ferté alais par philippe autrive
Les Lavandières sur seine (50)

Prosper GALERNE vit d’abord à Patay, puis Paris 56 rue de La Tour Maubourg puis, 27 rue Casimir Périer, puis, s’installe 52 rue de Bourgogne dans le VII arrondissent, là même où Molière commença sa carrière et enfin au 22 rue Falguière dans le XVIIème arrondissement de Paris.

Jacques Prosper Aimable GALERNE a vécu route de Melun puis 8 rue Saint-Firmin à la Ferté Alais dans l’Essonne.

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Le marché aux oies de Chauvigny – Huile sur toile signée en bas à gauche 46 x 61 cm (96)

A la Ferté Alais, Prosper GALERNE fréquente et devient l’ami de Maxime LISBONNE, Colonel de la Commune et ami de Louise MICHEL.

Prosper GALERNE épouse Laure marie Émilie CAULIER, sans profession, leur fils Raoul, Jacques, Achille né en 1875, photograveur, deviendra également peintre* et ses tableaux sont d’une grande finesse.

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Village en Normandie, Huile sur toile 55 x 37,5 cm (97)

La collection de photographies d’époque de Jean-Jacques SOENEN website www.jjsoenen.be.

Copyright©Soenen,Verhaeghe&C°,Jean-JacquesSoenen,ElsVerhaeghe.

Avec nos remerciements pour cet usage non commercial.

tableau soanen

Prosper GALERNE

prosper galerne la ferte alais historie et patrimoine par philippe autriveProsper Galerne est né à Patay ( Loiret) en 1838. œil éveillé, physionomie intéressante, front découvert, cheveux à la hérisson;  c’est un peintre très digne d’attention. Il n’est pas encore inscrit au Panthéon de la peinture, mais il est en route pour y arriver. Charmant homme, au demeurant; un patient, qui sait attendre son heure. Puisse-t-elle sonner pour lui bientôt! En attendant les récompenses, il fait de bons tableaux et il est impossible qu’ils passent plus longtemps inaperçus du jury, quand le public et la critique les voient si bien. Les artistes ont coté Galerne et ont reconnu son talent, ce qui est un grand pas en avant.

Galerne est élève de DURAND-BRAGER et de Rapin. Il exposa pour la première fois en 1870: son tableau est intitulé les Bords de la Seine; il envoya à tous les salons suivants.

En 1879, il exposa les Moulineaux (Seine).

En 1880, Au Bas-Meudon en été et le Bas-Meudon, charmantes toiles ayant du fini et beaucoup de lumières.

Son exposition de 1881 attira particulièrement l’attention des artistes par son aspect général et le fini de l’exécution.

Ce sont : Bords du Loir à Châteaudun et les bas de saint Jean à Châteaudun.

En 1883, il expose Une falaise à Omonville (Manche) et Un paysage d’hiver de la vallée Omonville, qui accentuent encore les progrès de cet artiste consciencieux et sincère.

Nos Peintres Dessinés par eux-mêmes de A. M DE BELINA – 1883 E. Bernard Éditeur.

prosper galerne la ferte alais historie et patrimoine par philippe autrive

Les maîtres de Prosper GALERNE furent Louis LE POITTEVIN (1847-1901),

peintre de marines, Jean-Baptiste Henri DURAND-BRAGER (Dol-de-Bretagne, Ile et Vilaine, 1814 probablement Paris 1879) et Rapin.

D’ailleurs, les paysages peints par Prosper GALERNE représentent souvent des paysages de rivières, de bateaux, les villages au bord des rivières, les activités fluviales qui se développent considérablement dès 1850.

prosper galerne la ferte alais historie et patrimoine par philippe autrive
Pêcheurs et rivière Huile sur toile 77 x 109 cm (85)

Dès 1850, Prosper GALERNE est l’ami des précurseurs de l’impressionnisme, notamment des peintres paysagistes du XIXème siècle de Barbizon, avec Théodore ROUSSEAU, Constant TROYON, Rosa BONHEUR, Jean-François MILLET, Narcisse DIAZ, INGRES, Félix ZIEM, Gustave COURBET, Paul HUET.

Prosper GALERNE peint l’Eure et Loir, Patay, Châteaudun, Marboué …

prosper-galerne-le-pont-saint-medard-a-chateaudun
Le pont Saint Médard à Châteaudun – Coll. Particulière E.U (106)

 

prosper galerne la ferte alais historie et patrimoine par philippe autrive
Vue de Châteaudun – Huile sur Toile 33X46 (91)

Il croisera à Meudon les peintres COROT, BACCHMAN, MACLET…(Barbizon et les paysagistes du XIXème siècle par Claude MARUMO Éditions de l’Amateur 1975).

prosper galerne la ferte alais historie et patrimoine par philippe autrive
L’auberge Ganne à Barbizon

Les peintres de nature, reconnus sous l’appellation « École de Barbizon » ont préparé la voie à l’Impressionnisme ».

A l’origine, ce ne sont que quelques amoureux de la nature, fuyant l’académisme de leurs aînés, qui se retrouvent autour de Barbizon, petit village de charbonniers et de cultivateurs, niché en lisière de la forêt de Fontainebleau et de la plaine de Chailly-en-Bière.

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Les chênes du bois de Boulogne au champ de courses d’Auteuil, Paris, Huile sur toile (Toile d’origine), signée et datée ‘P. Galerne 1874’ en bas à droite (100) (Accidents) Hauteur : 38,50 Largeur : 58 cm

Ces jeunes révoltés romantiques partent à travers bois et champs avec leur chevalet, leur boîte de peinture et leur pliant pour fixer sur la toile un instant privilégié de la nature.

Ils trouvent refuge à l’auberge GANNE qui deviendra très vite leur point de rencontre. Ces artistes, souvent peu fortunés, y feront des séjours plus ou moins prolongés.

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Lavandières prés du moulin, Huile sur toile signée en bas à gauche (43-1)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Chauvigny Ruines Huile sur panneau, signé en bas à gauche 24 X 18,5 cm (101)

A partir de 1870, Prosper GALERNE croisera les peintres impressionnistes comme Claude MONET, Gustave CAILLEBOTTE, Berthe MORISOT, Alfred SISLEY, Gustave MAINCENT

A Paris, Prosper GALERNE  fréquente les cercles et les dîners où se retrouvent les peintres de paysages, Firmin-Girard, Antoine Guillemet, Paul Vayson, Paul Sain…

Prosper GALERNE est membre fondateur de la Société des Artistes Français créée en 1881 par Jules FERRY.

Prosper GALERNE exposera au Salon de Paris, chaque année à partir de 1870.

prosper galerne la ferte alais historie et patrimoine par philippe autrive

prosper galerne la ferte alais historie et patrimoine par philippe autriveProsper GALERNE débutera au Salon de Paris de 1870 en exposant le tableau  » Bords de la Seine à Colombes, en 1875 il expose les tableaux « Au bas Meudon » et « Dans un parc à Issy les Moulineaux (3).

Prosper GALERNE devient Sociétaire des Artistes Français à partir de 1883.

Prosper GALERNE reçoit en 1883 une mention honorable, une médaille de 3ème classe en 1887 pour les bords de la Cedelle à Crozant et obtiendra en 1889 une M.H. (Mention Honorable) à l’Exposition Universelle.

prosper galerne la ferte alais historie et patrimoine par philippe autrive
Franck Bogg

On distingue par ailleurs, dans le tableau « La Seine au bas Meudon » (5) peint par Prosper GALERNE l’atelier de son ami, l’artiste peintre Frank BOGGS (1855-1926). Frank BOGGS de son vrai nom BOGGS Franck Myers (1855-1926) est un peintre de paysages et de marines. Ils partageront de nombreux voyages: Normandie, Barbizon, École de Crozant, Salons…

prosper galerne la ferte alais historie et patrimoine par philippe autrive
Gaston VUILLIER

Prosper GALERNE fait aussi la connaissance de Gaston VUILLIER au salon des Artistes et iront ensemble en Creuse.

Gaston VUILLIER est né le 7 octobre 1845 à Gincla, près de Perpignan, (Pyrénées Orientales). Après une brève carrière préfectorale, il se consacre à la peinture. Voyageur, illustrateur et auteur, il collabore aux revues « Le Magasin pittoresque » et « Le Tour du Monde ».

En 1880 il rejoint le groupe des peintres de Crozant avec Prosper GALERNE. Il adoptera le Limousin et en 1892, se fixera en Corrèze à Gimel-les-Cascades, où il décédera le 2 février 1915.

(Notes Joconde – Portail des collections des musées de France).

prosper galerne la ferte alais historie et patrimoine par philippe autrive
L’inferno Gimel les Cascades

Prosper GALERNE rend visite à Gaston VUILLIER à GIMEL et réalisera l’Inferno (Exposé au salon de Paris en 1900).

Frank BOGGS est lui aussi un peintre de paysages urbains, marines – aquarelliste – graveur – dessinateur.

A Paris, il fut élève à l’école des Beaux Arts puis exposa régulièrement au Salon des Artistes Français avec Prosper GALERNE.

Prosper GALERNE fréquentera Frank BOGGS et ils exposeront ensemble à Chicago en 1893 aux côtés des impressionnistes américains. Prosper Galerne obtiendra d’ailleurs une médaille d’honneur à Chicago.

prosper galerne la ferte alais historie et patrimoine par philippe autrive
La seine au bas Meudon – huile sur toile 1878

Sur ce tableau  » La seine au bas Meudon  » nous pouvons apercevoir l’atelier de Frank BOGGS.

Prosper Galerne la Ferte alais historie et patrimoine par philippe autrive
Le Bas Meudon (1878) 100 x 141 cm Musée d’Art et d’Histoire de Meudon (5)

Frank BOGGS  né en 1855 à Springfield, se fixe en France au Bas-Meudon dans un appartement surplombant la Seine et la campagne francilienne. Il y peindra sans interruption jusqu’à sa mort (1926),

Les tableaux de Prosper GALERNE trouveront un vendeur de choix, en la personne d’ Hector BRAME.

prosper galerne la ferte alais historie et patrimoine par philippe autrive
A Châteaudun

A CHÂTEAUDUN (Musée de Châteaudun) est une œuvre exposée au salon annuel organisé par la Société des artistes français, le 1er mai 1882, au Palais des Champs-Elysées à Paris.

Château de Châteaudun

Prosper GALERNE exposera avec son ami Gaston VUILLIER qui lui même présentait son tableau  » Le Vallon de Pierre-Fol « (Aisne).

Ce tableau sera exposé lors de l’exposition universelle au Art Palace COLUMBIA de en 1893 (9).

chateaudun-prosper-galerne

« On aperçoit au premier plan la rue de la porte d’Abbas, empruntée par un passant. Au 2 ème plan, le château domine tout le reste du paysage. Un groupe d’oiseaux se détache du ciel, volant autour du donjon.

Nous surplombons le quartier St Jean dont on devine de nombreux toits et on reconnaît le clocher de l’église St Jean de la Chaîne.

Au loin les champs s’étendent jusqu’à l’horizon. Le ciel, bleu et parfaitement dégagé, occupe presque la moitié de la hauteur de la toile« .

(Extrait Musées de la Région Centre).

GALLERY 57, ART PALACE. We here look toward the south and east walls of gallery 57, in the French section, east annex, of the Art Palace at Jackson Park, and the picture, perhaps, offers a novel demonstration of the actual truth of modern photographic art. By this means we may recall the pictures and locate them on the walls. As we enter the portal and turn to our left, we have the large painting of Ernest Bordes, of Paris, called "Le Laminoir, " a vivid scene in a steel mill, which many will remember. Beneath are three pictures, - on the left, "The Last Rays, " by Emile Dardois; in the center, "Prunes, " by Madame Madeline Lemaire; on the right, "The Valley of the Loire at Chateaudun, " by Prosper Galerne - all Parisian works. The great picture on the next, or right wall, is "Flowery Spring, " by P. Frank Lamy, of Paris. On the left, in the upper row of smaller pieces, is first the "Sea Birds and Waves" of Delacroix, and next, to the right, Fonvielle’s "Eclipse of the Moon; " beneath, on the left, is Ren Gilbert’s "Fisherman" and Paul Grolleron’s "Capture in 1793. " We now turn our eyes on that portion of the east wall to the left, or north of the portal, and see another large picture of "Spring, " offering a notable comparison with the scene on the south wall. This is by Albert Fouri. The three pictures beneath, beginning at the left, are Allegre’s "Old Port at Marseilles, " Gueldry’s " City Laboratory, Paris, " and Courant’s " Coming Storm. " All the painters are Parisians/ GALERIE 57, PALAIS DE L'ART. Nous attendons ici vers le sud et les murs est de Galerie 57, dans la section française, annexe du palais de l'Art à Jackson Park et l'image offre une nouvelle démonstration de la vérité de l'art photographique moderne. Par ce moyen, nous pouvons rappeler les images et les localiser sur les murs. Entrer dans le portail et se tourner vers notre gauche, nous avons le grand tableau d'Ernest Bordes, de Paris, appelé « Le Laminoir" une scène vivante dans une aciérie, dont beaucoup se souviendront. Dessous sont trois photos, - sur la gauche, « Les derniers rayons, » par Emile Dardois ; dans le Centre, « Pruneaux » par Madame Madeline Lemaire ; sur la droite, « La vallée de la Loire à Chateaudun » par Prosper Galerne - toutes des œuvres parisiennes. La grande image sur le mur suivant, ou à droit, est « Printemps fleuri, » par P. Frank Lamy, de Paris. Sur la gauche, dans la rangée supérieure de petites pièces, est le premier « oiseaux de mer et vagues » de Delacroix, et ensuite, vers la droite, « Éclipse de la lune; » de Fonvielle en dessous, à gauche, est « Pêcheur » de Ren Gilbert et « Capture en 1793. » de Paul Grolleron Nous allons maintenant tourner les yeux sur la partie du mur est à gauche, ou au nord du portail et voir un autre grand tableau du « Printemps » offrant une comparaison notable avec la scène sur le mur sud. C'est par Albert Fouri. Les photos de trois sous, à partir de la gauche, sont "Vieux Port à Marseille" du Allegre « Ville laboratoire, Paris, » du Gueldry et « Tempête venue » du Courant. Tous les peintres sont des parisiens.
GALLERY 57, ART PALACE

GALLERY 57, ART PALACE. We here look toward the south and east walls of gallery 57, in the French section, east annex, of the Art Palace at Jackson Park, and the picture, perhaps, offers a novel demonstration of the actual truth of modern photographic art. By this means we may recall the pictures and locate them on the walls. As we enter the portal and turn to our left, we have the large painting of Ernest Bordes, of Paris, called « Le Laminoir,  » a vivid scene in a steel mill, which many will remember. Beneath are three pictures, – on the left, « The Last Rays,  » by Emile Dardois; in the center, « Prunes,  » by Madame Madeline Lemaire; on the right, « The Valley of the Loire at Châteaudun,  » by Prosper Galerne – all Parisian works. The great picture on the next, or right wall, is « Flowery Spring,  » by P. Frank Lamy, of Paris. On the left, in the upper row of smaller pieces, is first the « Sea Birds and Waves » of Delacroix, and next, to the right, Fonvielle’s « Eclipse of the Moon;  » beneath, on the left, is Ren Gilbert’s « Fisherman » and Paul Grolleron’s « Capture in 1793.  » We now turn our eyes on that portion of the east wall to the left, or north of the portal, and see another large picture of « Spring,  » offering a notable comparison with the scene on the south wall. This is by Albert Fouri. The three pictures beneath, beginning at the left, are Allegre’s « Old Port at Marseilles,  » Gueldry’s  » City Laboratory, Paris,  » and Courant’s  » Coming Storm.  » All the painters are Parisians/

GALLERY 57, ART PALACE. We here look toward the south and east walls of gallery 57, in the French section, east annex, of the Art Palace at Jackson Park, and the picture, perhaps, offers a novel demonstration of the actual truth of modern photographic art. By this means we may recall the pictures and locate them on the walls. As we enter the portal and turn to our left, we have the large painting of Ernest Bordes, of Paris, called "Le Laminoir, " a vivid scene in a steel mill, which many will remember. Beneath are three pictures, - on the left, "The Last Rays, " by Emile Dardois; in the center, "Prunes, " by Madame Madeline Lemaire; on the right, "The Valley of the Loire at Chateaudun, " by Prosper Galerne - all Parisian works. The great picture on the next, or right wall, is "Flowery Spring, " by P. Frank Lamy, of Paris. On the left, in the upper row of smaller pieces, is first the "Sea Birds and Waves" of Delacroix, and next, to the right, Fonvielle’s "Eclipse of the Moon; " beneath, on the left, is Ren Gilbert’s "Fisherman" and Paul Grolleron’s "Capture in 1793. " We now turn our eyes on that portion of the east wall to the left, or north of the portal, and see another large picture of "Spring, " offering a notable comparison with the scene on the south wall. This is by Albert Fouri. The three pictures beneath, beginning at the left, are Allegre’s "Old Port at Marseilles, " Gueldry’s " City Laboratory, Paris, " and Courant’s " Coming Storm. " All the painters are Parisians/ GALERIE 57, PALAIS DE L'ART. Nous attendons ici vers le sud et les murs est de Galerie 57, dans la section française, annexe du palais de l'Art à Jackson Park et l'image offre une nouvelle démonstration de la vérité de l'art photographique moderne. Par ce moyen, nous pouvons rappeler les images et les localiser sur les murs. Entrer dans le portail et se tourner vers notre gauche, nous avons le grand tableau d'Ernest Bordes, de Paris, appelé « Le Laminoir" une scène vivante dans une aciérie, dont beaucoup se souviendront. Dessous sont trois photos, - sur la gauche, « Les derniers rayons, » par Emile Dardois ; dans le Centre, « Pruneaux » par Madame Madeline Lemaire ; sur la droite, « La vallée de la Loire à Chateaudun » par Prosper Galerne - toutes des œuvres parisiennes. La grande image sur le mur suivant, ou à droit, est « Printemps fleuri, » par P. Frank Lamy, de Paris. Sur la gauche, dans la rangée supérieure de petites pièces, est le premier « oiseaux de mer et vagues » de Delacroix, et ensuite, vers la droite, « Éclipse de la lune; » de Fonvielle en dessous, à gauche, est « Pêcheur » de Ren Gilbert et « Capture en 1793. » de Paul Grolleron Nous allons maintenant tourner les yeux sur la partie du mur est à gauche, ou au nord du portail et voir un autre grand tableau du « Printemps » offrant une comparaison notable avec la scène sur le mur sud. C'est par Albert Fouri. Les photos de trois sous, à partir de la gauche, sont "Vieux Port à Marseille" du Allegre « Ville laboratoire, Paris, » du Gueldry et « Tempête venue » du Courant. Tous les peintres sont des parisiens.GALERIE 57, PALAIS DE L’ART. Nous attendons ici vers le sud et les murs est de Galerie 57, dans la section française, annexe du palais de l’Art à Jackson Park et l’image offre une nouvelle démonstration de la vérité de l’art photographique moderne. Par ce moyen, nous pouvons rappeler les images et les localiser sur les murs. Entrer dans le portail et se tourner vers notre gauche, nous avons le grand tableau d’Ernest Bordes, de Paris, appelé « Le Laminoir » une scène vivante dans une aciérie, dont beaucoup se souviendront. Dessous sont trois photos, – sur la gauche, « Les derniers rayons, » par Emile Dardois ; dans le Centre, « Pruneaux » par Madame Madeline Lemaire ; sur la droite, « La vallée de la Loire à Châteaudun » par Prosper Galerne – toutes des œuvres parisiennes. La grande image sur le mur suivant, ou à droit, est « Printemps fleuri, » par P. Frank Lamy, de Paris. Sur la gauche, dans la rangée supérieure de petites pièces, est le premier « oiseaux de mer et vagues » de Delacroix, et ensuite, vers la droite, « Éclipse de la lune; » de Fonvielle en dessous, à gauche, est « Pêcheur » de Ren Gilbert et « Capture en 1793. » de Paul Grolleron Nous allons maintenant tourner les yeux sur la partie du mur est à gauche, ou au nord du portail et voir un autre grand tableau du « Printemps » offrant une comparaison notable avec la scène sur le mur sud. C’est par Albert Fouri. Les photos de trois sous, à partir de la gauche, sont « Vieux Port à Marseille » du Allegre « Ville laboratoire, Paris, » du Gueldry et « Tempête venue » du Courant. Tous les peintres sont des parisiens.

http://www.rebeccaedwards.org/palace.html

expo image (24)

Prosper GALERNE commença par peindre des paysages de petites dimensions, reproduisant les environs de Paris.

Une partie de sa production est consacrée aux vues des bords de la Loire et de l’Ile de France, mais aussi de Châteaudun, Chauvigny et la Ferté-Alais où il habita.

prosper galerne les personnages de la ferté alais
Le soir à Chauvigny (Vienne), 1897. Huile sur toile, signée et datée «97» en bas à droite. 138 x 197 cm. Exposition :1897, Salon des Beaux-Arts, Paris. N°688. Reproduit dans le catalogue p.125.(102)

Prosper GALERNE (1836-1922): Le soir à Chauvigny (Vienne), 1897. Huile sur toile, signée et datée «97» en bas à droite. 138 x 197 cm. Exposition :1897, Salon des Beaux-Arts, Paris. N°688. Reproduit dans le catalogue p.125.

Prosper Galerne a travaillé dans le Poitou entre 1889 et 1897, comme l’attestent ses envois au Salon La vallée de la Boivre à Biard, près de Poitiers en 1889, Le Matin à Chauvigny en 1894 et Le soir à Chauvigny en 1897. Notre tableau est le pendant de la toile intitulée A Chauvigny conservée dans les collections du Musée de Poitiers. Il a été proposé par l’artiste au Maire de Poitiers le 19 mai 1897 en ces termes : « je viens vous proposer pour le Musée mon tableau exposé au salon de cette année sous le n°688 et intitulé Le soir à Chauvigny (Vienne). Je serais très heureux si le Conseil Municipal voulait bien voter la somme de mille francs prix auquel je laisserai mon tableau et qui serait le pendant de celui que vous possédez déjà (côté opposé)« 

Archives du Musée de Poitiers.

Quelques œuvres de cet artiste sont conservées dans les musées français comme : Poitiers, Châteaudun, Coutances, Rochefort, Orléans (La Vallée de la Boivre à Béard), Meudon, Sceaux…

prosper galerne La ferté alais histoire et patrimoine
Le moulin Brigand photographie 1910

L’école de Crozant est au cœur au du renouveau de la peinture de paysage au XIXe siècle, la vallée de la Creuse devient très rapidement source d’inspiration pour les peintres de plein air.

 

Prosper GALERNE y croisera Claude MONET.

En un peu plus d’un siècle près de 500 peintres fréquentèrent ces lieux.

Comme à Pont-Aven ou Barbizon, les paysages de Creuse attirent les peintres. Après les paysagistes de « l’école de Barbizon », Claude MONET, maître de l’impressionnisme vient régulièrement à Crozant. Georges SAND est à Gargilesse.

Musée d’Arts et d’Archéologie de GUERET (1910)

La mise en eau du barrage d’ Eguzon en 1926, pour alimenter en électricité le métro Parisien, donne un coup d’arrêt à l’ École de Crozant. Les artistes ne reconnaissent plus leurs paysages s’éloignent petit à petit de cette partie exiguë de la Creuse.

Le mouvement de l’École de Crozant a contribué au triomphe du paysagisme Français.

Prosper GALERNE peindra le Moulin BRIGANT.

prosper galerne La ferté alais histoire et patrimoine

Dés 1886, Prosper GALERNE arpentera les coteaux et les vallées verdoyantes encadrées par des collines qui descendent jusqu’aux rives et se détachent sur un ciel mordoré qu’éclairent les dernières lueurs pour donner à ses tableaux une gaieté champêtre et loge à l’auberge LEPINAT.

Il peindra les paysages, source inépuisable d’inspiration.

prosper galerne La ferté alais histoire et patrimoine
Un coin de village à Osmonville (Manche) Huile sur toile 32 cm X 40 cm (81) Tableau exposé au Salon de Paris en 1912

Les peintres d'Eure et LoirEugène Alluaud est l’un des membres les plus assidus de la colonie creusoise, autour de Rollinat et de Guillaumin.

Eugène ALLUAUD peintre de CROZANT, livre ses impressions lorsqu’il arrive à CROZANT:

 » Je vins pour la première fois à Crozant en 1887 avec les peintres Jules ADLER et Clément BRUN, élèves avec moi à l’Académie JULIAN dans l’atelier Bouguereau et Robert FEURY… Arrivés à Crozant nous reçûmes même, mais combien transformé dans cet hôtel depuis, l’accueil aimable et je dirais  » romantique » de l’ancienne hôtelière propriétaire, Madame LEPINAT qui me parla longtemps de DONZEL. Madame LEPINAT  avait connu tous les peintres et littérateurs qui illustrèrent Crozant; son souvenir reste comme  une figure inséparable de l’histoire de ce pays. Sa bonhomie, sa bonne humeur, son allure de grande dame malgré ses atours d’un charme rustique ont laissé à tous ceux qui l’ont connue un souvenir attachant, et je veux rendre ici, un hommage tout particulier à la mémoire de la maman LEPINAT.

Elle a marqué sa place dans la première période de Crozant… Le premier peintre que je rencontrais ici  fut GALERNE, peintre à la technique précise, dérivée de l’école de 1830 et qui avait obtenu l’année précédente une médaille au salon des Artistes français « .

Prosper GALERNE se rendra au café d’Alençon et y séjournera quelques jours.

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Jardin à Chauvigny (Vienne), Huile sur toile, signée en bas à gauche. 38.5 x 55.5 cm (99)

Sensible aux saisons, il apprécie à la fois les jaunes automnales de brun et de roux et les couleurs plus franches du printemps, tel le bleu ou le vert vif.

Prosper GALERNE voyagera à travers la France, de la Meuse à la Loire, à la Savoie, de Corbeil à Argenton sur Creuse, mais c’est la région de Châteaudun et son village natal Patay qui lui laissera le plus d’inspiration. On note une grande richesse d’inspiration, une palette de couleurs ou le réalisme de sa jeunesse laisse peu à peu place à une lecture riche et variée de la nature qu’il aime particulièrement.

(Signalons l’excellent document sur le Dunois – page 90 relative à Prosper Galerne).

Chauvigny se situe à une vingtaine de kilomètres de Poitiers, sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle.

Prosper galerne histoire et patrimoine de la ferté alais
A Chauvigny – Musée de Poitiers 1892 (69)

A CHAUVIGNY est une huile sur toile de 1,380 de haut et de 2,00 de large. La ville de Poitiers a acquis cette toile pour 800 francs, le 26 avril 1893, avec une subvention de l’ État de 400 francs, accordée le 1er septembre 1892 au siège de la Société des Antiquaires.

prosper Galerne vue de Chauvigny

Il convient de préciser que Prosper GALERNE par lettre en date du 16 juin 1892 adressée au Directeur des Beaux Arts au Maire de Poitiers argue de son régionalisme pour solliciter l’achat du A Chauvigny  » Monsieur Galerne est un artiste de talent qui depuis plusieurs années puise volontiers ses inspirations dans notre région et […] à ce titre une œuvre de lui serait très désirable pour notre musée « .

Ces démarches sont fréquentes à l’époque. Prosper GALERNE réitère d’ailleurs une telle démarche pour son tableau Soir à Chauvigny :  » Je viens vous proposer pour le Musée mon tableau exposé au salon de cette année sous le numéro 688 et intitulé Le soir à Chauvigny (Vienne), je serais très heureux si le Conseil Municipal voulait bien voter la somme de mille francs prix auquel je laisserai mon tableau et qui serait le pendant de celui que vous possédez déjà coté opposé. Je dis 1000 francs mais il y aurait le même moyen à employer que la première fois « .

prosper galerne histiore et patrimoine de la Ferté alais
Levée de lune à Chauvigny Huile sur toile signée en bas à droite, et titrée au dos 27 x 46.5 cm (84)

Prosper GALERNE est amoureux de la lumière et de l’eau, peintre des paysages, il voyage beaucoup à l’instar des peintres Impressionnistes de l’époque puis de ceux de l’école de Barbizon.

Prosper Galerne histoire de la ferte alais
Une rue de village (Patay) – 27 x 20 – huile sur toile – Collection particulière (28)

Ainsi le tableau représentant une vieille église de village de campagne (sans doute celle de PATAY) s’inscrit dans la tradition de Barbizon et de la fin de l’Impressionnisme.

Sans doute faut il voir là la possibilité pour un peintre d’offrir ci et là un tableau en échange d’un panier de victuailles de la ferme ou d’une hospitalité généreuse.

Prosper GALERNE fera même don du tableau  » Intérieur de cour à Colombes  » à la Loterie Nationale.

prosper Galerne histoire de la ferté alaisMais, la vie du peintre n’était pas aisée, heureusement les peintres qui ont obtenu un prix au Salon de Paris, sont exonérés de droit pour exposer dans les salons de province, c’est le cas à Toulouse, lors de l’exposition en 1901 ou celle de 1906.

expo1906

exposition-toulouse-1906

(Salons de Paris: Mention Honorable en 1883, Médaille 3ème classe en 1887, Mention Honorable en 1889 à  Ex.U: Exposition Universelle; Officier d’Académie; à Paris)

Prosper galerne Histoire de la Ferté Alais

Amédée BESNUS ( 1831-1909 ) s’en fait l’écho dans son ouvrage  » Mes relations d’Artistes » : »Beaucoup de personnes se figurent que tout est rose dans le métier de peintre en général, et de paysagiste en particulier.

Hélas! Combien ils se trompent, ces braves gens !Demandez à ce ce bon GALERNE, élève de RAPIN, ce qu’il en pense et vous serez édifié… ».

(page 204) ».

Prosper Galerne histoire des personnages de la Ferté AlaisLa vie artistique de Prosper GALERNE se partage en fréquentation de cafés bohèmes, de banquets et salons. Il participe

aux « Dîners des Têtes de bois » (1874-1896).

Fondées en 1874, ces soirées mensuelles de novembre à juin, en général sur la rive droite, ont réuni plus de trois cents membres pendant plus de vingt ans.

Saison 1885-1886 :

Prosper GALERNE participe aux dîners les 3 mars et 7 avril 1886 chez RICHARD en compagnie, notamment, d’Amédée BESNUS et Alexandre RAPIN

Saison 1886-1887:

Prosper GALERNE participe aux dîners en février, les 1er mars, 3 mai et 7 juin 1887 chez RICHARD, puis chez BLOT en compagnie, notamment de Jules VALADON et Charles CLAIRVILLE.

Saison 1887-1888 :

Prosper GALERNE participe au dîner le 20 mars 1888 à l’Auberge des Adrets en compagnie de Paul GALLIMARD et Alexandre RAPIN.

Saison 1888-1889 :

Prosper GALERNE participe aux dîners les 6 mars, 5 avril et 7 mai 1889 chez BLOT en compagnie d’Amédée BESNUS

Saison 1889-1890 :

Prosper GALERNE participe au dîner le 7 février 1890 à l’Auberge des Adrets en compagnie de Charles CHINCHOLLE et Jules CHERET.

Charles CHINCHOLLES écrira d’ailleurs un article sur l’ami de Prosper GALERNE, Maxime LISBONNE.

A partir de 1891 Prosper GALERNE cessera de fréquenter ces « dîners des Têtes de bois »

(Sources : PINCHON Pierre, Jean Dolent et son œuvre (1835-1909). Écrivain, critique d’art et collectionneur, thèse de doctorat sous la direction de M. Éric Darragon, Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne, 2007, vol. 3, annexe IV, p. 108-140).

Ainsi, depuis plusieurs années, les peintres, sculpteurs, poètes, prosateurs, en un mot tous ceux qui s’occupent de ce qui touche à l’art et à la littérature se réunissent par groupe, et ces réunions périodiques forment ce que l’on appelle des Dîners.

Prosper GALERNE était le secrétaire du dîner « Le Parnasse-Club » qui se réuni régulièrement au restaurant d’Alençon prés de la Gare Montparnasse (aujourd’hui au 6 place du 18 juin 1940).

(Source André Lepage Les Dîners artistiques et littéraires de Paris –  Bibliothèque des deux mondes 1884)

Prosper Galerne histoire des personnages de la Ferté Alais
Le Salon des Artistes selon GERVEX

Certains tableaux de Prosper GALERNE sont exposés dans les musées de Sceaux, de Coutance, de Baltimore, de Poitiers, de Châteaudun, Rochefort, de Castres, de Beaune…

Il convient de noter que Prosper GALERNE sera membre de la Société DUNOISE de Châteaudun de 1870 à la fin de ses jours. A ce titre il procédera par un travail remarquable et délicat à la restauration du portrait de l’Abbé COURGIBET, Historien du Dunois.

Un hommage lui sera rendu lors de la séance de la Société Dunoise le 4 mai 1886 en ces termes:

 » M. GALERNE a bien voulu se charger de restaurer le portrait de l’Abbé COURGIBET, l’historien du Dunois.

Ce travail délicat a été fait par l’excellent peintre notre collègue avec autant de soin que de talent et le bureau est unanime à lui en exprimer sa vive reconnaissance« .

Prosper GALERNE seprésentera le 25 juin 1887 à l’admission de la Société Dunoise, Monsieur AUBIER, lieutenant au 20ème Chasseur.

Prosper Galerne histoire des personnages de la Ferté Alais
Salon des Artistes 1882

Rappelons, que Prosper GALERNE obtient une Mention honorable au Salon en 1883, une médaille de troisième classe en 1887, une mention honorable en 1889 lors de l’exposition universelle.

Prosper Galerne histoire des personnages de la Ferté Alais

Prosper GALERNE sera décoré des palmes académiques et deviendra Officier d’Académie en janvier 1896 son nom sera publié dans le journal  » La Presse « .

1889 est une année d’ébullition pour le monde artistique, Prosper GALERNE fréquente à cette époque Montparnasse et notamment le restaurant d’Alençon prés de la Gare Montparnasse.

Prosper GALERNE a peint de nombreux tableaux que l’on retrouvait dans les restaurants de l’époque où se rendaient des célébrités.

Ainsi, on pouvait y rencontrer Paul de Saint-Victor, Jules et Edmond de GONCOURT. Ernest RENAN, Paul LACROIX (le bibliophile Jacob), Jules CLARETIE. On se réunissait chez Lirébant et on y disait des potins. Mais le véritable lieu de rendez-vous culinaire de Goncourt était le « Matry », rue Akizet, à côté de l’auberge du Cheval- Blanc.

Le baron TAYLOR avait invité plusieurs hommes de lettres qui lui rendirent son dîner en y conviant leurs amis intimes, et la coutume se perpétua de se réunir ainsi mensuellement, tantôt chez Maire, tantôt chez Notta. D’autres fois chez Beaurain.

Monsieur Galerne dans l'atelier februari 1919 80 jaar
Monsieur Galerne dans l’atelier februari 1919
80 jaarCopyright©Soenen,Verhaeghe & C°

Tout le côté droit des boulevards Poissonnière et Saint-Denis. Les célébrités qui rayonnaient autour de l’éditeur de la Société des gens de lettres sont figurées dans la carte de Guérard qui a ajouté aux nombreux portraits de romanciers, celui de Grévin.

Les valets de pied n’auraient pas franchi la Seine pour se rendre boulevard du Montparnasse. Le peintre Prosper GALERNE effrayé de l’émigration des artistes sculpteurs et peintres vers la plaine Monceau, eut l’idée, pour les retenir sur le sol sacré de la rive gauche — « ce côté du cœur » a dit François Coppée, — de leur fournir l’illusion des splendeurs des quartiers neufs sur les murs.

Prosper GALERNE sera décoré du grade d’Officier des Palmes Académiques le 6 janvier 1896.

En 1897, Prosper GALERNE et son fils, Raoul, exposent ensemble à Orléans (Les bords du loir à Châteaudun et les Bords de la Vienne à Chauvigny pour PG et la cheminée du musée d’Orléans – dessin au lacis – pour RG)

En 1907 Prosper GALERNE fait don du tableau exposé au Salon des Artistes en 1904 représentant le village de la Ferté Alais (20) à la ville de la Ferté Alais.

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Un soir d’hiver dans les sablières de la Ferté Alais – 1903 (20)

Prosper Galerne les personnages de la Ferté alais

Prosper Galerne les personnages de la Ferté alais

Prosper Galerne les personnages de la Ferté alais

(Le conseil Municipal de la Ferté Alais, commet une petite erreur, ce n’est pas en 1904, mais en 1903 que le tableau  » Un soir d’hiver dans les sablières de la Ferté Alais sera exposé au Salon des Artistes Français à Paris.)

Prosper GALERNE décédera à La Ferté Alais le 31 août 1922. Il est enterré avec son épouse au petit cimetière de la Ferté Alais.

Prosper Galerne les personnages de la Ferté alais
Monsieur et Madame GALERNE-Copyright©Soenen,Verhaeghe & C°

Deux expositions récentes ont rendu hommage à ce peintre, l’une organisée à la Ferté Alais sous l’égide de la communauté de communes, la seconde à Rueil-Malmaison :

« L’exposition est divisée en trois grandes périodes successives : à partir des années 1840, les Précurseurs de l’Impressionnisme avec les paysagistes dont Louis Français mais aussi les « Barbizoniens » influencés par Paul Huet et Camille Corot parmi lesquels Antoine Chintreuil ou Charles-François Daubigny ; puis, dès 1870, les peintres de l’Impressionnisme dont les plus célèbres protagonistes (Claude Monet, Gustave Caillebotte, Berthe Morisot, Alfred Sisley) cohabitent ici aux côtés de peintres à la notoriété plus modeste (Albert Lebourg et aussi Gustave Maincent, Prosper Galerne) ; les Néo-impressionnistes enfin, illustrés de la fin du 19 ème siècle aux années 1930 par Paul Signac, Georges Manzana Pissarro ou encore Maximilien Luce « .

prosper galerne les personnages de la Ferté alais
Paysage de Patay – Église et prieuré (reproduction) (29)
prosper galerne les personnages de la ferté alais
L’église vue du Prieuré – Huile sur toile 54 x 39 cm Collection privée (60)
prosper galerne histoire des personnages de la Ferté Alais
Les bords de la Meuse dans les Ardennes 1898 (22)
paysage-protege-prosper-galerne
Paysage Huile sur toile dimensions hors cadre 41 cm sur 27 cm avec cadre 63 cm sur 49 cm signè Galerne (98)
prosper galerne histoire des personnages de la Ferté Alais
Pêcheurs 1891 (65)
prosper galerne histoire des personnages de la Ferté Alais
La cour de ferme – (Artprice) (79)
prosper galerne histoire des personnages de la Ferté Alais
Vue de Châteaudun et de son donjon – 101 x 142 cm (70)
prosper galerne histoire des personnages de la Ferté Alais
Paysage de la Loire 55 x 38 cm (31)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
L’Anse Saint Martin à marée basse – Musée Quesnel-Morinière à Coutances 1884 (18)

prosper galerne histoire des personnages de la Ferté Alais

prosper galene histoire des personnages de la Ferté Alais

prosper galerne histoire des personnages de la Ferté Alais
Village en bord de rivière – 26 x 40 – Huile sur Toile (8) (Vente Marc-Arthur Kohn 7 mars 1994)
Prosper galerne histoire des personnages de la Ferté Alais
Village d’Ile de France
Prosper Galerne histoire des personnages de la Ferté Alais
Reproduction : Au parc d’ Issy-les-Moulineaux
Prosper Galerne histoire des personnages de la Ferté Alais
Au parc d’ Issy-les-Moulineaux – Musée de Sceaux – 1876 Huile sur toile (40 cm x 56 cm) (3) (Fiche technique)
Prosper Galerne histoire des personnages de la Ferté Alais
Dans le catalogue illustré de l’exposition 1879: 1295 GALERNE (P). Les Moulineaux (Seine)
Prosper Galerne histoire des personnages de la Ferté Alais
Vue du Loir à Marboué 70 x 50 Coll. Particulière (reproduction)
Prosper Galerne histoire des personnages de la Ferté Alais
Vue du Loir à Marboué – Huile sur toile 41,5 x 27,3 cm Musée de Châteaudun (62)
Prosper Galerne les personnages de la Ferté Alais
Aux bords de la seine à Meudon 1881- 40 x 59,7 huile sur toile (4) (Vendue Chez Christie’s south Kensington le 18 juin 2003)
Prosper Galerne histoire des personnages de la Ferté Alais
Le Bas Meudon (1878) 100 x 141 cm Musée d’Art et d’Histoire de Meudon (5)

Le musée d’Issy les Moulineaux a réalisé récemment une exposition sur tablette électronique.

Prosper Galerne histoire des personnages de la Ferté Alais
Les bords de seine à Meudon 40 x 62,5 cm. (15.7 x 24.6 in.)

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais

Tirage photographique sur papier albuminé représentant :

« A Châteaudun », tableau par Prosper Galerne, No 1102, précisé dans le catalogue: « A Châteaudun (Eure-et-Loir) ».

œuvre exposée au salon annuel organisé par la Société des Artistes Français, le 1er mai 1882, au Palais des Champs-Élysée à Paris.

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
« A Châteaudun » Le château, vue de la porte d’Abas à Châteaudun Huile sur toile 156 x 109 cm. Musée de Châteaudun (58)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Personnages au bord d’un étang – sans doute La Ferté Alais (Huile sur toile 39 X 60 cm) (82)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
A Châteaudun – Huile sur Toile signé à gauche (Collection particulière) (9bis)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Seine Collégiale de Mantes, vue de l’ Ile de Limay (62), Huile sur panneau fin type carton sulfure de format 20,5 / 15 cm signée dans le coin droit. 1883 (Coll.particulière)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
La basilique de Mantes peinte par COROT, au soleil couchant (musée de Reims)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Paysage de campagne – Collection particulière (27)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Cour de ferme et basse cour en Beauce – Collection particulière (24) (41 X 34,5 Huile sur toile)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Le Glacier – 32,5 x 46 Huile sur toile (30) (inscription sur châssis Glacier à V….)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Torrent en montagne (huile sur toile 27 x 35) (57)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Paysage de bords de mer – 1884 – 42,5 X 62,5 Huile sur toile (10)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Château de Châteaudun vue de la Marinière (39) Musée municipal des Beaux Arts de Châteaudun Huile sur toile 100,8 X 141,8

 

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Pêcheurs en bord de rivière
prosper galerne les personnages de la Ferté Alais
Les Moulins de Corbeil 1875 – 27,5 X 35 Huile sur toile (2)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Toiles peintes à Barbizon – Une rue de village (48) (Période Barbizon)

Prosper Galerne les personnages de la ferté alaisProsper Galerne les personnages de la ferté alaisProsper Galerne les personnages de la ferté alaisProsper Galerne les personnages de la ferté alaisProsper Galerne les personnages de la ferté alaisProsper Galerne les personnages de la ferté alais

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Une vieille église de village de campagne en bord de rivière Coll. part. (47)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Moulin sur le Loir – Huile sur toile 37 x 54,5 cm Musée de Châteaudun (61)
prosper galerne les personnages de la ferté alais
Élégantes assises dans la campagne au dessus de l’usine. Huile sur toile, porte la trace de la signature en bas à gauche. 95 x 144,5 cm (manques en bas à gauche) (94)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Coucher de soleil huile sur toile 1901 (93)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Les lavandières Huile sur toile (R.U) (46)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Les lavandières sur seine (50) Huile sur toile 38,8 x 56,5
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Montigny (Meuse) – Collection particulière Huile sur toile (44)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Bords de la Vienne prés de Chauvigny Huile sur toile 27 x 40 cm Artprice (21)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Scène de vie à la ferme – Huile sur toile (mauvais état) (45)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
L’arbre sur la rivière – Huile sur carton 18 X 14 (52)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Église en bord de rivière (53) sans doute Eglise Saint Jean à coté de Châteaudun
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
L’aile de Longueville vue du quartier Saint Jean Huile sur toile 24,4 x 29,5 cm. Musée de Châteaudun (59)

Commentaire paru dans La jeune France 1885 :

 « Monsieur GALERNE est un élève de RAPIN. Voyez son Gué de Saint-Jean à Châteaudun, le soir d’une belle journée d’été: l’air pur et vibrant d’un bleu serein; presque blanc, le village s’assoupit dans une soirée profonde. Trop profonde peut-être. Nous ne ferons à l’oeuvre poétique de M. Galerne qu’un reproche, celui d’être un peu comme figée dans une immobilité photographique. « 

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Jardin à Chauvigny (Vienne), Huile sur toile, signée en bas à gauche. 38.5 x 55.5 cm (95)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
La meule de foin (53) mais peut être d’André ROY – en cours de vérification
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Le village de Vauville  » Huile sur toile signée en bas à gauche et datée 1895 et dédicacée (56) – « A mon ami G. Vuillier « . 38.5 x 55.5
prosper-galerne-bords-de-l-oise
Les Bords de l’Oise – brouillard (105 sources PROANTIC)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Pêcheurs en barque – coll. part. (64)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Église Saint Jean Huile sur toile 55 X 38 cm (66)
prosper-galerne-bords-de-mer
Bords de mer 1886 (107)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
La pointe de la Hague (67)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Pêcheurs prés d’une prés d’un village (68)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Bords de rivière à Chauvigny (80)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Bord de rivière ». Huile sur toile signée en bas à gauche. 32 x 45 cm (89)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Paysage animé aux animaux s’abreuvant ». (On aperçoit l’église Saint-Jean près de Châteaudun.) Huile sur toile signée en bas à droite. 35 x 47 cm. (90).
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Place du Château à La Ferté Alais (92)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
La tombe de la famille GALERNE
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Cimetière de la Ferté Alais (2015)
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Une rue de la Ferté Alais porte le nom de Prosper GALERNE.

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais

Le 29 janvier 1970 René Chaumette propose au Conseil Municipal de la Ferté Alais de dénommer la route de Melun  » rue Prosper Galerne ».

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais

Prosper GALERNE décède le 31 août 1922 à 16 h 30 minutes à son domicile, son fils Raoul en fait la déclaration auprès du service de l’état civil de la ville de la Ferté Alais, en présence de Marie Olivier LEBRAT Chef de gare et voisin du peintre.

Le décès du peintre est annoncée dans L’Abeille, journal local 23 septembre 1922.

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais

RAOUL GALERNE – Fils de Prosper Galerne est photo graveur de son métier et artiste peintre.

Raoul Galerne atelier peintre vers 1915
Raoul Galerne atelier peintre vers 1915 – Copyright©Soenen,Verhaeghe&C°
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
Lettre de Raoul Galerne à M. Ackerman du 2 août 1937
Prosper Galerne les personnages de la ferté alais
LE BAOU DE Saint JEANNET ALPES MARITIMES DE RAOUL GALERNE 50 X 60 cm RAOUL GALERNE (début 20ème) – 1950

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais

Prosper Galerne les personnages de la ferté alais

Raoul Galerne
Cour de ferme les Huttes Seine et Oise 24cm X 16cm

Raoul Galerne

raoul Galerne Fusain 1938 raoul Galerne Fusain

Raoul Galerne
Jardin en méditerranée

Catalogue raisonné des œuvres de Prosper GALERNE :

1868 Rue de la Bastide à Bordeaux (exposé à Orléans en 1868) 1ère exposition à 32 ans.

1870 Bords de la seine à Colombes (vendu 105 F en 1900)

1872 Sous bois

Pêcheurs en bord de rivière

Intérieur de cour à Colombes (huile) Prosper Galerne en fera don à la Loterie Nationale

1874 Dans un parc à Florac, prés de Bordeaux

Les Chênes du bois de Boulogne (100)

Au champ de course à Auteuil

Les bords de seine à Meudon

Phare au claire de lune- Aquarelle monogrammée

1875 Au point du jour

Les Moulins de Corbeil Huile sur toile 27,5 X 35 cm

Phare au claire de lune

1876 Dans un parc Issy les Moulineaux

Au Bas Meudon

1877 Les bords de la Seine effets d’automne

Le bas Meudon

1878 Bords de la seine au bas Meudon – reproduit dans la revue du Louvre 1986 n°3 p.219

Au bas Meudon Musée d’Arts et d’Histoire de Meudon

1879 Les Moulineaux (Seine)

1880 Au bas Meudon

Le Bas Meudon

1881 Bords du Loir à Châteaudun

Le bas de Saint Jean à Châteaudun

Pêcheurs en barque sur rivière

Village en bord de rivière

1882 A Châteaudun

1883 Une falaise à Omonville (Manche)

Paysage d’hiver de la vallée Omonville

Autoportrait

Seine Collégiale de Mantes (63)

1884 Paysage d’automne à Saint Martin (Manche)

L’Anse Saint Martin à marée basse

L’Anse Saint Martin

Paysage de bord de mer

1885 Moulin en Beauce

Une rue de village en Beauce – (vendu 22 F en 1890)

1887 Les bords de la Sédelle à Crozant

1888 Le moulin Brigand sur la Sédelle à Crozant

1889 La vallée de la Boivre à Béard

1891 Pêcheurs (65)

1892 A Chauvigny (69) Musée de Poitiers

A Chateaudun (9)

1893 La vallée de la Loire à Châteaudun

Un étang à HAYBES Ardennes

Bords du Clain à Poitiers

1895 La ville au pied du château

1895 la Ferme de Vauville

1896 La vallée du Loir, le soir (Châteaudun)

1897 Le soir à Chauvigny (Vienne), 1897. Huile sur toile, signée et datée «97» en bas à droite. 138 x 197 cm. Exposition :1897, Salon des Beaux-Arts, Paris. N°688. Reproduit dans le catalogue p.125. (103)

1898 Bords de la Vienne prés de Chauvigny – huile sur toile – 27 x 40 cm – ( 10 5/8 x 15 3/4 in)

1898 Les bords de la Meuse à Haybes dans les Ardennes

1901 Coucher de soleil huile sur toile

1902 Petit village la Ferté au bord de l’Essonne 27 x 40 cm – ( 10 5/8 x 15 3/4 in)

1903 Un soir d’hiver dans les sablières de la Ferté Alais

1905 Saison dorée à la Ferté Alais

LISTE des œuvres répertoriées de Prosper GALERNE:

1 Les bords de seine à Meudon – 1874

2 Les Moulins de Corbeil 1875 – 27,5 x 35 Huile sur toile – vendu le 13 Décembre 1998 / Boisgirard Antonini Paris

3 Au parc d’Issy les Moulineaux – 1876 – Musée de Sceaux (après l’incendie du château en 1870, le parc à l’abandon servit de promenades). Huile sur toile (40 cm x 56 cm)

4 A Meudon en ce temps là – 1878

5 Au bas Meudon – 1878 acquis par le Musée d’Arts et d’Histoire de Meudon reproduit dans la revue du Louvre 1986 n°3. p.219. 100 x 141

6 Pêcheurs en barque sur la rivière – 1881 – 46 x 61 Huile sur toile

7 Au bord de la seine à Meudon – 1881 – 40 x 59,7 Huile sur toile – Musée de Meudon

8 Village en bord de rivière – 1881 – 40 x 60 Huile sur toile

9 A Châteaudun 1882 Salon des Artistes n° 1102 Palais des Champs Elysées – Musée municipal de Châteaudun

9 bis A Chateaudun (collection particulière) 27 x 40,5 cm signé en bas à gauche 1892 –  » Offert à Madame RAPIN « .

10 Paysage de bord de mer – 1884 – 42,5 x 62,5 Huile sur toile – vendu chez AGUTTES – Neuilly sur Seine le 28 mars 2003.

11 L’Anse Saint Martin (marée basse) – Huile sur toile 100 x 150 cm – 1884 – Société des Artistes Français, Musée de Coutances

12 L’Anse Saint Martin – Huile sur toile – 1885 – Musée Quesnel

13 Moulin en Beauce – 1885 – Huile sur toile

14 Les bords de la Sedelle à Crozant – 1887 – (prés d’Argenton dans la creuse) – Exposé au salon du Limousin en 1887 , admise à PARIS lors de l’exposition universelle de 1889 et obtint un prix, expose également à Bourges en 1897;

15 Le moulin Brigand sur la Sédelle à Crozant (reproduit dans l’illustration en 1888)

16 La vallée de la Boivre à Beard, prés de Poitiers 1889 – Musée d’Orléans

17 A Chauvigny 1892 Huile sur toile – Musée de Poitiers

18 L’Anse Saint Martin – 1893 Huile sur toile – Musée de Beaunes (double avec 36 à corriger).

19 La ville au pied du château – 1895 – 26 x 40 Huile sur toile

20 Un soir d’hiver dans les sablières de la Ferté Alais – 1897 Huile sur toile

21 Bords de la Vienne près de Chauvigny – 1898 – 27 x 40 Huile sur toile

22 Les bords de la Meuse à Haybes dans les Ardennes – 1898 – 64,5 x 44 cm

23 Petit village au bord de l’Essonne – 1902 – 27 x 40 Huile sur toile

24 Cour de ferme, fermière et basse-cour 41 x 34,5 Huile sur toile

25 Bord de la Loire 40 x 49,5 Huile sur toile

26 Village en bord de rivière – 26 x 40 Huile sur toile

27 Paysage de campagne

28 Une rue de village – Patay – 27 x 20

29 Paysage de Patay

30 Le glacier- 32,5 x 46 – Huile sur toile – vente 22 Février 2008 / Blanchet & Associés – France, PARIS

31 Paysage de la Loire – 55 x 38 cm – Huile sur toile (identique avec 68 ?)

32 A Châteaudun Huile sur toile

33 Porte Fortifiée – 34 x 25 – Huile sur toile

34 Les bords du Loir prés de Châteaudun matin – 27 x 40 Huile sur toile

35 La Landscape St Jérôme 19 ¾ x 14 (Collection Baltimore)

36 Marine à Saint Martin dans la manche peinture à l’huile, 1893 – 38 H 55 L Musée des Beaux arts de Beaune et musée Marey.

37 L’ Anse Saint Martin (manche) – Huile sur toile, musée de Castres (Tarn)

38 Impressions d’automne

39 Le château de Châteaudun vue de la Marinière – Huile sur toile 150 x 100 –  Musée municipal des Beaux Arts de Châteaudun.

40 Les bords de la seine, aux environs de Corbeil.

41 Une rue de village en Beauce (1885) ( vendu 22 F en 1890)

42 A Amanville (Manche)

(Deux jolis tableaux d’une tonalité grise et d’une bonne perspective selon la revue poitevine et Saintongeaise de 1887)

43 A Barbizon – collection de petits tableaux – Huiles sur toile

43-1 Lavandières prés du moulin, Huile sur toile signée en bas à gauche (connue sous « la maison sous les arbres: 16,1 X 11/ 41 X 28 cm : OSENAT 4 octobre 2009 »)

44 Montigny – Collection particulière – Huile sur Toile

45 Scène de vie à la ferme – Huile sur toile (mauvais état)

46 Les lavandières (actuellement au Royaume Uni)

47 Une vieille église de village de campagne en bord de rivière (huile sur toile collée sur bois – 14 x 18cm)

48 Phare au claire de lune – Aquarelle monogrammée peinte le 27 septembre 1874 (15,5 X 11,5 cm)

48 Pêcheurs au bord de rivière (1872)

50 Les lavandières sur seine – Vendu chez Christie’s à Londres le 7 novembre 2012 – huile 16 X 22 / 40,6 X 55,8 cm

52 L’arbre sur la rivière 18 x 14

52 Église en bord de rivière

53 La Meule de foin (vérification en cours car sans doute attribué à tort à Prosper Galerne).

54 Autoportrait 34 X 23 cm a servi à illustrer l’ouvrage  » Les Peintres par eux mêmes » paru en 1883

55 Barbizon: Bord de rivière bordée de collines avec des vieilles tour de guet en ruine

56 La Ferme de Vauville (Vendue à Cherbourg – Octeville le 26 octobre 2013)

57 Torrent en montagne (Huile sur toile 27 x 35) ( l’Inferno ? )

58 Le château, vue de la porte d’Abbas à Châteaudun Huile sur toile 156 x 109 cm

59 L’aile de Longueville vue du quartier Saint Jean –  Huile sur toile 24,4 x 29,5 cm

60 L’église vue du Prieuré – Huile sur toile 54 x 39 cm Collection privée

61 Moulin sur le Loir – Huile sur toile 37 x 54,5 cm Musée de Châteaudun

62 Vue du Loir à Marboué (musée de Châteaudun)

63 Seine Collégiale de Mantes Huile sur panneau fin type carton sulfure de format 20,5 / 15 cm signe dans le coin droit.1883.

64 Pêcheurs sur barque signé en bas à gauche « P.GALERNE 98) – 37 x 55 cm;

65 Pêcheurs (1891)

66 Église Saint Jean 55 x 38 huile sur toile ( vendue à Orléans le 10 avril 2013 – maison Art Guichard)

67 La pointe de la Hague – Huile sur toile 38 x 56 (offert par Raoul Galerne à Melle Faye en 1932)

68 Pêcheurs prés d’une marre prés d’un village – Huile sur toile 33 x 46 cm;

69 A Chauvigny (Musée de Poitiers)

70 Vue de Chateaudun et de son donjon – 101 x 142 cm (Vendue à Drouot le 17 mai 2013)

71 La vallée de la Boive prés de Poitiers

72 La Vallée de la Boive, à Béard près de Poitiers

(subvention de l’État de 400 fr. l’œuvre appartient en commun à l’État et à la ville d’Orléans)

73 L’ Anse de Saint Martin – musée de Castres

(après vérification : Le tableau mentionné n’est jamais arrivé au musée, le projet a été annulé).

74 (retiré)

75 Les bords de la Creuse – Peinture sur toile signée située sur le châssis – 27 cm X 41 cm – vendue le 11 décembre 2010 chez Me Binoche à Orléans (45).

76 La Cour de Ferme Huile sur Toile signée – 41,5 x 34,5 cm – ( 16 1/3 x 13 5/8 in) (vendue à Soissons 1999 Collignon Laurent)

77 Un étang à HAYBES Ardennes

78 Paysage en bord de mer – 40 x 59,7 cm – (15 3/4 x 23 1/2 in) vendu chez Christie’s

79 La cour de ferme Huile sur toile – 41,5 x 34,5 cm

80 Bords de rivière au village – Chauvigny 34 cm X 55 cm – signé en bas à gauche – vendu le 26 Octobre 2013 Émeraude Enchères – France, Saint-Malo

81 Un coin de village à Omonville – Manche – Huile sur toile 32 cm X 40 cm (Vendu à l’hôtel DROUOT le 25 juin 2014 sous le titre « Paysage de campagne et Bretonne… »), Tableau exposé au Salon de Paris en 1912

82 Personnages au bord d’un étang – 39 x 60 cm –  sans doute à la Ferté Alais (Vendu à l’hôtel DROUOT le 10 octobre 2014)

83 Saison dorée à La Ferté Alais (1905)

84 Levée de lune à Chauvigny Huile sur toile signée en bas à droite, et titrée au dos 27 x 46.5 cm vendue le 29 novembre Hôtel des ventes DIJON

85 Pêcheurs et rivière Huile sur toile – 77 x 109 cm

86 Dans les marais à Steville ( Seine et Oise) exposé à Toulouse en 1901… sans doute Itteville ?

87 Bords du Clain à Poitiers

88 La vallée du Loir, le soir (Châteaudun) à vérifier ?

89 Bord de rivière ». Huile sur toile signée en bas à gauche. 32 x 45 cm. Large cadre en chêne. (Hôtel des ventes Giraudeaux Tour – 7 mars 2015)

90 Paysage animé aux animaux s’abreuvant. Huile sur toile signée en bas à droite. 35 x 47 cm. Large cadre en chêne. (Hôtel des ventes Giraudeaux Tour – 7 mars 2015) – (On aperçoit l’église Saint-Jean prés de Châteaudun)

91 Vue de Chateaudun – Huile sur Toile – 33 X 46 signée

92 Vue de la Place du Château à La Ferté Alais Huile sur carton 33.50 x 28 cm (Vendue sous l’appellation » les Alpilles or il s’agit de la Ferté Alais)

93 Coucher de soleil huile sur toile 1901

94 Élégantes assises dans la campagne au dessus de l’usine. Huile sur toile, porte la trace de la signature en bas à gauche. 95 x 144,5 cm (manques en bas à gauche)

95 Jardin à Chauvigny (Vienne), Huile sur toile, signée en bas à gauche. 38.5 x 55.5 cm

96 Le marché aux oies de Chauvigny – Huile sur toile signée en bas à gauche 46 x 61 cm

97 Village en Normandie, Huile sur toile 55 x 37,5 cm

98 Paysage Huile sur toile dimensions hors cadre 41 cm sur 27 cm avec cadre 63 cm sur 49 cm signè Galerne

99 Jardin à Chauvigny (Vienne), Huile sur toile, signée en bas à gauche. 38.5 x 55.5 cm (99)

100 Les chênes du bois de Boulogne au champ de courses d’Auteuil, Paris, Huile sur toile (Toile d’origine), signée et datée ‘P. Galerne 1874’ en bas à droite – Exposée au Salon de ParisSale 2856 , Tableaux et Dessins anciens et du 19e siècle, Sculptures, Cadres anciens et de collection Date :20 janv. 2016 11:00, Artcurial. Description : Prosper Galerne Patay, 1836 – La Ferté-Alais, 1922
Les chênes du bois de Boulogne au champ de courses d’Auteuil, Paris Huile sur toile (Toile d’origine),
signée et datée ‘P. Galerne 1874’ en bas à droite
(Accidents)

101 Chauvigny Ruines Huile sur panneau, signé en bas à gauche 24 X 18,5 cm

102 Le soir à Chauvigny (Vienne), 1897. Huile sur toile, signée et datée «97» en bas à droite. 138 x 197 cm. Exposition :1897, Salon des Beaux-Arts, Paris. N°688. Reproduit dans le catalogue p.125.

103 Marine Huile sur toile collée sur carton. Signée avec une dédicace en bas à gauche. 27×40 cm – carton 29,5×41,5 cm.

Prosper Galerne marine
Marine de Prosper Galerne (103)

104 Au point du Jour – Salon de 1875

105 Bords de L’Oise Brouillard Huile sur toile
Dimensions : 27 x 46 cm
Titré au dos « Les bords de l’Oise, brouillard » sources PROANTIC

106 Le Pont Saint Médard à Châteaudun Huile sur toile signé, en bas à gauche, P. Galerne – Dimensions: 45 x 31 – Titré au dos « Châteaudun Eure et Loire. » Collection particulière (JMD)  EU Acquisedans une petite maison de vente aux enchères provincialeq a Upstate New York, ou il était simplement repertorié comme « Scène Continentale. »

107 Bords de mer Huile sur toile signée 40 x 61

Philippe AUTRIVE

Sources:

L’Eure-et-Loir et les peintres Jean Légué Éditeur

http://www.rebeccaedwards.org/palace.html

Gérald Schurr, in: Les Petits Maîtres de la peinture

1820 1920, valeur de demain, Les Éditions de l’Amateur, t. II Paris, 1982

Société des Artistes Français.

Lettre de Raoul Galerne 2 août 1937 avec l’aimable concours de la Médiathèque L’Apostrophe
Patrimoine – 28000 CHARTRES

Ascendance de Prosper Galerne Centre de recherches généalogiques du perche-gouet

Photo A Chauvigny (69) Musée de Poitiers

Archives nationales Base Arcade

Au parc d’Issy les Moulineaux (3) Musée de Sceaux – photographie: Photothèque et collections photographiques
Domaine de Sceaux – Parc et musée de l’Île-de-France

Avec nos remerciements chaleureux à Monsieur Jean Jacques Soenen pour le prêt virtuel des photographies de la famille Galerne à la Ferté Alais (reproduction interdite) 21 décembre 2013 :

http://www.jjsgallery.be/ Deze gallery maakt deel uit van de website www.jjsoenen.be.
Copyright © Soenen,Verhaeghe & C°, Jean-Jacques Soenen, Els Verhaeghe

Musées de la Région Centre – Château de Chateaudun

Artprice

Philippe Autrive

© P. AUTRIVE 2009 Tous droits réservés

Le site de l'Histoire et du Patrimoine de La Ferté Alais